Couverture Emerit V1.JPG

The Quote of the Day
La citation du Jour

2020-02-26_12h17_38.png
american-flag-2a.jpg

Le BPM - Business Process Management 

Un Etat d'esprit

 

Avant-propos

 

 

« Vos croyances deviennent vos pensées. Vos pensées deviennent vos mots. Vos mots deviennent vos actions. Vos actions deviennent vos habitudes. Vos habitudes deviennent vos valeurs. Vos valeurs deviennent votre destinée ».

Mahatma GANDHI

 

 

Ce livre présente une opinion1 sur la manière dont le BPM / Business Process Management peut nous inspirer dans notre vie professionnelle, mais aussi notre vie privée2.

En effet l’application de cette démarche, ou plutôt de cet « état d’esprit » a, ou pourrait avoir, (c’est en tout cas ma conviction), une influence sur la manière dont nous abordons tous les évènements qui jalonnent notre vie tant dans le cadre professionnel que privé.

 

Comme nous le verrons, ces évènements sont neutres. Leur poids dans notre histoire est conditionné, par la manière dont nous les aborderons, par les pensées qu’ils produiront, en fonction des humeurs que nous aurons, quand nous seront confrontés à eux.

 

Bien sûr, comme il s’agit d’une opinion, vous pourrez adhérer partiellement ou totalement aux arguments qui sont développés dans ce livre, tout comme vous pourrez les réfuter3 en fonction de vos pensées et de vos humeurs au moment où vous lirez ces lignes. C’est pourquoi, je vous conseille comme je le fais dans un certain nombre de mes lectures, de mettre des commentaires ou des annotations. Une fois ma lecture terminée, je consacre un peu de temps pour en faire une synthèse, qui consiste à relire les passages que j’ai annoté. Il m’arrive même parfois de relire plusieurs fois certains passages voire des chapitres complets et de m’apercevoir que ma perception lors de cette relecture, est différente de celle que j’avais eu initialement. Les évènements sont neutres vous ai-je dit précédemment, ce sont les pensées qu’elles provoquent qui génèrent nos émotions. 

 

Une adresse électronique est mise à votre disposition à travers de laquelle, vous aurez la possibilité de me faire part de vos commentaires et de vos remarques. Je m’efforcerais de répondre à chacun d’entre vous.

Quelles que soient vos convictions, je les respecterais. Si ces dernières sont contraires aux miennes, je ne chercherais pas à vous convaincre, ni à vous persuader que j’ai raison et que vous êtes dans l’erreur, car comme vous le verrez plus tard, vouloir systématiquement avoir raison, entraine antagonisme et rejet. C’est donc en fait « toujours » quelque part avoir tort.

 

Les commentaires les plus pertinents (qu’ils soient en faveur ou non avec mes propos) pourront même être intégrés, avec les références de leurs auteurs, lors d’une version ultérieure de cet ouvrage, que nous pourrions être amenés à publier (pour autant bien sûr que nous me donniez votre accord). Cela m’amènera certainement dans certains cas à clarifier mon discours.

A suivre

1 « Innocemment, nous avons appris à interpréter nos pensées comme des réalités. Nous avons tendance à croire que parce que nous pensons quelque chose, l’objet de notre pensée (son contenu) correspond à la réalité. Ce qui n’est pas le cas. C’est notre opinion » - Richard CARLSON – You can be happy no matter what – New world library.

2 Que j’appelle dans ce cas-là le PPA™&® Personal Process Analysis – Dans mes propos ultérieurs j’utiliserais BPM comme terme générique englobant ces deux notions

3 Cf. Lire avant de porter un jugement la chronique sur la tolérance.

BPM - Business Process Management 
A Mindset

 

Foreword

 

 

This book presents an opinion on how the BPM - Business Process Management can inspire us in our professional life, but also our private life.

Indeed, the implementation of this approach, or rather of this «Mindset» has, or could have, (at least that is my conviction), an influence on the way in which we approach all the events that mark our life both in the professional and private context.

As we shall see, events are neutral. Their weight in our history is conditioned by how we will approach them, by the thoughts they will produce, according to the moods we will have, when we are confronted with them.

Of course, since this is an opinion, you will be able to adhere partially or totally to the arguments that are developed in this book, just as you will be able to refute them according to your thoughts and moods as you read these lines. 

Therefore, I advise you, as I do in several of my readings, to put comments or annotations. Once my reading is finished, I spare a little time making a synthesis, which consists in rereading the passages I have annotated. Sometimes I even reread several times some passages or even complete chapters and realize that my perception during this rereading, is different from the one I had initially. Events are neutral, I told you earlier, it is the thoughts they provoke that generate our emotions.


An e-mail address is made available to you through which you will have the opportunity to send me your comments and comments. I would try to answer each of you.


Whatever your convictions, I would respect them. If the latter are contrary to mine, I would not try to convince you, nor to persuade you that I am right and that you are mistaken, because as you will see later, systematically wanting to be right, leads to antagonism and rejection. So it’s actually “always” wrong somewhere.

The most relevant comments (whether they are in favor or not with my remarks) can even be incorporated, with the references of their authors, in a later version of this book, which we could be led to publish (if you give your consent). That will certainly lead me in some cases to clarify what I am saying.


To be continued
_______________________________________________________

1 Innocently, we have learned to interpret our thoughts as realities. We tend to believe that because we think something, the object of our thinking (its content) corresponds to reality. This is not the case. This is our opinion” - Richard CARLSON – You can be happy no matter what – New world library.

2 What I call in this case the PPA™&® Personal Process Analysis – In my later remarks I would use BPM as a generic term encompassing these two concepts.

3 Cf. Read before making a judgement the chronicle on tolerance.

ETAT D'ESPRIT.png