Alarme.jpg
2019-10-18_15h20_28.png

Alarme Citoyens

Sinon aux Larmes

André-Yves Portnoff - Hervé Sérieyx

Commentaires de: https://www.cultura.com/alarme-citoyens-sinon-aux-larmes-tea-9782376872740.html

« Les auteurs ouvrent des voies pour la pensée et l’action qui, elles-mêmes, pourraient et devraient confluer en une voie de Salut. Que ce livre tonifie ses lecteurs comme il m’a tonifié ! » Edgar Morin

Les recettes du progrès de l’humanité ne se trouvent ni dans la Silicon Valley et ses messages aberrants, exaltant la supériorité de la machine sur l’homme ; ni auprès des myopes avides qui croient pouvoir s’enrichir indéfiniment en méprisant les hommes et l’environnement. Inspirons-nous de la Venise d’il y a cinq siècles.

 

Venus des quatre coins de l’Europe, des hommes libres y ont réuni leurs différences et leurs talents pour inventer le livre et l’édition modernes. Ils ont déclenché l’accélération des échanges d’idées et de connaissances à l’origine des révolutions scientifiques, industrielles, politiques. Sans cela, nous ne connaîtrions ni la démocratie, ni Internet. Reconstruisons les conditions de cette rupture historique : Venise était le pays européen le plus ouvert au monde, en avance pour la liberté de pensée, la culture des dirigeants, la répression de la corruption. Ce Manifeste prouve, exemples à l’appui, que tous nous pouvons contribuer à un développement qualitatif, fondé sur l’intelligence collective, le respect de chacun, du Bien commun et de l’environnement. Ne jouons pas en solo, n’attendons pas tout de nos dirigeants, mettons-les face à leurs responsabilités.

Pour nous asservir, des intérêts économiques, politiques, idéologiques exploitent, manipulent le numérique. Usons de ces mêmes technologies pour préserver nos différences et construire notre Renaissance. Ensemble transformons l’Éducation, réduisons l’exclusion ; développons des entreprises, une conception du travail et une Société conformes à nos valeurs, aux exigences de l’environnement, de l’avenir. Cette mobilisation, en particulier dans différents bassins de vie, a commencé. Amplifions-la. Sans elle, se succéderont les catastrophes ! Là où nous vivons, soyons les acteurs de première ligne des nécessaires évolutions. Il n’est que temps. Grand temps ! Alarme, citoyens !

Sagesse et folie du monde qui vient

Luc Ferry - Nicolas Bouzou

https://www.culture-tops.fr/critique-evenement/livresbdmangas/sagesse-et-folie-du-monde-qui-vient-comment-sy-preparer-comment-y#.XYcsUmkzZm8

 

Voici un livre qui aide, selon les propres mots de Luc Ferry, "à comprendre le monde qui vient" et non à stériliser pensées et actions par la prédiction de bouleversements irréversibles et anxiogènes.

Si encore le postmodernisme -et les thèses qui le soutiennent- "déconstruit l'idée même de vérité" (nous évoluerions vers un monde bien pire "qu'avant"), ce livre participe à restaurer les vérités du monde qui est et du monde qui vient.

 

C'est en reposant sur la fondation des progrès du temps présent et des innovations à venir - pour lesquels Bouzou est un infatigable ambassadeur - qu'il peut apparaitre comme un plaidoyer pour un capitalisme moderne et mondialisé, respectueux des hommes, de leurs libertés et des ressources naturelles. C'est en tout cas ce chemin de confiance que Bouzou et Ferry nous invitent à prendre, pour faire de la France et de l'Europe un territoire d'innovations et d'initiatives à la hauteur des géants américains et chinois Qui entament le virage de la troisième révolution industrielle, de l'IA et des réseaux… sans états d'âme !

ENRON_.jpg

Homo Deus

Yuval Noah Harari

Article d'Astrid de Larminat

Homo Deus, une brève histoire de l'avenir (Albin Michel) qui essaie d'imaginer ce que deviendrait une humanité optimisée par les manipulations génétiques et augmentée par la technologie, vient de paraître en France. Harari parachève ainsi son grand ouvrage qui peut se lire comme une nouvelle Bible, une version évolutionniste et anti spéciste de l'histoire de l'homo sapiens, depuis sa genèse jusqu'à l'Apocalypse dont l'auteur prophétise qu'elle pourrait être imminente. Une bible qui affirme que la «religion» humaniste est une construction culturelle imaginaire au même titre que les monothéismes. À cet égard, on s'étonne qu'elle ne suscite pas davantage de débats dans les pays des droits de l'homme.

Yuval Noah Harari, né en Israël en 1976, universitaire spécialisé dans l'histoire militaire du Moyen Âge, diplômé d'Oxford, donne des cours de World History à l'université hébraïque de Jérusalem. Il a diffusé ses cours sur internet sous forme de MOOC puis les a transformés en livres. La séduction qu'il exerce tient sans doute à son style convivial de professeur charismatique qui veut pousser ses élèves à remettre en question leurs idées toutes faites pour montrer que leurs croyances et leurs valeurs sont fragiles.

Enron - La faillite qui ébranla l'Amérique
Dallas, le 3 décembre 2001 : Enron se place sous la protection de loi américaine sur les faillites. De mémoire de trader, d'homme d'affaires et de petit porteur, c'est la plus importante défaillance de l'histoire récente des Etats-Unis. Avec son chiffre d'affaires de plus de 100 milliards de dollars, le mastodonte texan de l'énergie n'était donc pas invincible. Les investisseurs et les bourses sont pris de panique. La chute d'Enron a été fulgurante. Personne n'a pu anticiper une telle catastrophe, et surtout pas les spécialistes de la finance, qui n'avaient cessé de recommander aux épargnants d'acheter le titre. Fraudes, malversations, mensonges, enrichissements personnels ; collusion avec le pouvoir politique... Après la gloire, l'heure est bien à la vérité. Et la vérité n'est pas belle à voir : c'est le véritable visage du capitalisme effréné que dévoile l'histoire de cette faillite. Sur un rythme de thriller, cette enquête, menée par deux journalistes, révèle la face cachée de l'aventure Enron : de la prodigieuse ascension à la débâcle vertigineuse d'un géant américain
L'histoire d'ICSE commença grâce ou à cause de ces évènements qui sont à l'origine du Sarbanes Oxley Act en 2002.

Aux USA, la loi de 2002 sur la réforme de la comptabilité des sociétés cotées et la protection des investisseurs est une loi fédérale, votée par le congrès, imposant de nouvelles règles sur la comptabilité et la transparence financière. Elle fait suite aux différents scandales financiers révélés dans le pays aux débuts des années 2000, tels ceux d'Enron et de Worldcom. Le texte est couramment appelé « loi Sarbanes-Oxley », du nom de ses promoteurs : le sénateur Paul Sarbanes et le député Mike Oxley. Ce nom peut être abrégé en « SOX », ou « SOA ».

Cette loi a pour objectif d'accroître la responsabilité des entreprises, de rendre la communication de l'information financière plus fiable et de lutter contre les comportements déviants et frauduleux des entreprises. Cette loi est d'autant plus importante que c'est une des seules lois fédérales encadrant le système comptable américain. En effet les principes comptables (les Generally Accepted Accounting Principles, ou US GAAP) aux États-Unis sont développés par un organisme à but non lucratif et non gouvernemental, le Financial Accounting  Standards Board (FASB). Les US GAAP ne sont qu'un cadre conceptuel qui donnent des objectifs généraux.

Copyright ICSE